jobWings lance Beljob.ca

L’actualité recrutement de janvier 2003.

La famille des sites emploi jobWings s’agrandit de nouveau avec un troisième site Internet. Contrairement aux deux précédents qui sont des sites spécialisés, Beljob.ca est un site emploi généraliste. Pour les candidats, Beljob.ca est un fabuleux moteur de recherche d’offres d’emploi sur Internet, parcourant les sections carrières des entreprises à la recherche des offres les plus récentes. Pour les recruteurs, Beljob.ca permet d’amener les candidats intéressés par une offre d’emploi directement sur la section carrières de l’entreprise. Cette nouvelle source de candidats permet aux entreprises de faire de leur site Internet leur principal outil de recrutement. Conscient que beaucoup de PME n’ont pas la possibilité d’afficher des offres d’emploi sur leur propre site Internet, Beljob.ca propose une solution permettant de le faire sans aucun investissement. Cette solution permet de rendre accessible à l’ensemble des PME, aussi petites soient-elles, le recrutement en ligne à même leur site Internet. Pour en savoir plus, contactez votre agence ou à défaut, venez assister à l’un de nos petits-déjeuners.

– Factissimo ne manque pas d’arômes Après IllicoHodes avec Place RH, c’est au tour de Publifactum de lancer son journal d’information électronique à destination de ses clients. Celui-ci est un trimestriel et se dénomme Factissimo. Dans la section « Nouvelles fumantes » vous retrouverez l’ensemble des événements ou des parutions à venir susceptibles de répondre à un besoin de recrutement. La section « L’allongé » traite d’un sujet RH en particulier (si vous voulez un autre éclairage à notre dossier de ce mois-ci sur les tests psychométriques…). La section « Torréfactum » est quant à elle réservée à l’autopromotion. Pas agressant du tout. Enfin, notre section préférée, « Factissi-mots » rappelle les pièges de la langue française les plus courants lors de la rédaction d’une offre d’emploi. Doit-on écrire « 2 ou 3 années d'expérience » ou « 2 à 3 années d’expérience ? »

– Une belle initiative « prédégraissage » de StrategicNova Les Fonds d'investissements Dynamiques ont fait dernièrement l'acquisition de StrategicNova. Conséquence directe de cette acquisition, un grand nombre d’employés qualifiés sont sur le point d’être remerciés. Plutôt que de jouer la discrétion et de tenter de « dissimuler » ce «dégraissage » rarement bon pour l’image d’un employeur, l’entreprise a décidé de mettre en place une section profil pour les employés sur le point d’être remerciés. Cela ressemble énormément à une liste d’offres d’emploi puisque le nom du candidat, le titre de son poste et la date de départ y sont indiqués. La description du poste quant à elle est remplacée par un CV en format Word. Présenté de cette façon, un candidat est beaucoup plus attrayant que dans une cvthèque de site emploi. En passant, les profils sont excellents (à saveur comptable en majorité) et libres de commission d’agence ! www.strategicnova.com (version anglaise)  Le nom d'utilisateur est dynamichr et le mot de passe est employees.

– Les prix de Monster.ca baisse, ceux de Jobboom monte Le principe des vases communicants n’épargne pas l’industrie du recrutement en ligne. D’un côté, Monster.ca propose jusqu’au 28 février une offre 3 pour 2 dénommée « Bon retour chez Monster » et qui ramène le prix de l’annonce à 263$ au lieu de 395$ et de l’autre, Jobboom s’apprête à hausser ses tarifs de 10 à 15% dès le mois de mars. L’offre de Monster.ca n’est pas sans rappeler la campagne de Bell pour faire revenir ses anciens clients interurbains. La hausse de Jobboom quant à elle ressemble étrangement aux pratiques tarifaires de Bell dans l’interurbain avant l’arrivée de concurrents…

– La Banque Nationale, prescripteur de la solution Workopolis auprès des PME Après le partenariat exclusif entre Monster.ca et l’Ordre des Conseillers en Ressources Humaines du Québec, c’est au tour de La Banque Nationale d’établir un tel partenariat avec Workopolis. La logique de ce dernier est cependant beaucoup moins évidente que pour celle de l’ORHRI/Monster.ca. Le communiqué de presse précisait « dès le 25 janvier » mais après ½ heure, nous avons abandonné nos recherches. Des placements financiers aux assurances en passant par le cyber-recrutement, on trouve définitivement de tout dans les banques… À quand les conseils en sécurité financière et les souscriptions au REER à même les sites emploi ? Pour poursuivre les recherches: www.bnc.ca

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#