La confiance des PME à la hausse

Sun.jpgBonne nouvelle, le moral des entrepreneurs canadiens est au beau fixe. La confiance des propriétaires de PME du pays a progressé de deux points en août. C’est ce que révèle le Baromètre des affaires de la FCEI (Fédération canadienne des entreprises indépendantes). Retour sur les résultats de l’étude par province et par secteur.

 

Après un léger fléchissement en juillet, la croyance des chefs d’entreprise en un avenir meilleur, a repris des couleurs le mois dernier. L’indice mesurant leur confiance a en effet atteint 65,5 points sur 100 en août, entrant ainsi dans le top 3 des meilleurs résultats relevés cette année. Un indice supérieur à 50 indique que le nombre d’entrepreneurs estimant pouvoir atteindre de meilleurs chiffres dans les prochains mois, est supérieur à celui de ceux qui s’attendent à des performances plus faibles.

 

Des chefs d’entreprise optimistes en Terre-Neuve-et-Labrador

C’est en Terre-Neuve-et-Labrador que vivent les chefs d’entreprise les plus optimistes puisque l’indice est à 72 points dans la province. Les Albertains occupent la seconde place avec 71 points. Si la confiance est moins forte en Colombie-Britannique, elle reste néanmoins à 70 points et cela, pour le 11e mois consécutif. Les patrons sont également plus positifs en Ontario et dans la Saskatchewan puisque l’indice s’établit à 65 points, soit un résultat légèrement en dessous de la moyenne nationale.

L’indice a également progressé au Nouveau-Brunswick atteignant 63 points. Au Manitoba, en revanche, les entrepreneurs pessimistes sont plus nombreux qu’en juillet, l’indice ayant reculé à 63 points. En fin de peloton, la Nouvelle-Ecosse et le Québec présentent un chiffre de 61 points. L’Île-du-Prince-Édouard ferme la marche avec 56,5 points, une baisse conséquente par rapport aux résultats des mois précédents.

 

Des entreprises en bonne santé pour 42% de patrons

In globo, le baromètre fait ressortir des indicateurs plutôt positifs. Pour preuve, 42% des patrons canadiens de PME jugent leur entreprise en bonne santé. Ils ne sont que 10% à être de l’avis contraire. Un résultat qui reste l’un des meilleurs depuis la crise de 2008. Les estimations de recrutement à temps plein sont relativement fermes pour ce dernier quart de l’année et les carnets de commandes bien remplis.

S’agissant des domaines d’activité, c’est dans la fabrication que les chefs d’entreprise sont les plus confiants. L’indice est de 71,2 points dans ce secteur. Viennent ensuite ceux des services aux entreprises, avec 69,7 points, de la santé et des services éducatifs, 66,9 points, ex-aequo avec l’information et les arts. Le commerce de détail affiche 66,2 soit 5,3 points de plus que le commerce de gros qui reste à 60,9. Les services aux particuliers ferment la marche des secteurs au-dessus de 65 points, avec précisément 65,9. La confiance est beaucoup plus faible dans le transport, 61,1 points, la construction, 60,7, l’hébergement, 60,6, l’agriculture, 58,9. Les ressources naturelles arrivent en fin de course avec un indicateur à 59,7 points.
 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#