Les employés attendent mieux de leur entreprise et de leur pays cette année

Randstad Canada publie quatre fois par an son sondage Workmonitor sur les attentes et la mobilité des employés. Pour 2016, l’enquête la plus récente révèle un certain optimisme des salariés

75 % des employés canadiens pensent que cette année, leur entreprise aura un meilleur rendement financier qu’en 2015. L’obstacle le plus couramment cité ? La difficulté à trouver les talents dont l’entreprise a besoin. 54 % des Canadiens pensent ainsi que cette tâche est compliquée pour leur employeur. Ils connaissent aussi les profils qui posent le plus problème : selon 40 % d’entre eux, c’est des professionnels STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) que leur entreprise a particulièrement besoin. Nombreux sont d’ailleurs les salariés à conseiller aux étudiants de choisir une carrière dans ce domaine (77 % des 45 à 67 ans), et se lanceraient eux-mêmes s’ils avaient 18 ans (65 % de la même tranche d’âge).

 

Les jeunes plus optimistes

Pour 63 % des personnes interrogées pour le sondage, la situation économique du Canada devrait s’améliorer en 2016. Une moyenne qui cache des disparités selon la tranche d’âge. Alors que seuls 58 % des Canadiens âgés de 45 à 67 ans sont de cet avis, les 18 à 24 ans sont 68 % à être optimistes en ce qui concerne l’avenir de la situation économique du pays. Les jeunes sont aussi plus positifs d’un point de vue individuel, puisque 53 % d’entre eux croient qu’ils auront droit à une rétribution financière ou un boni à la fin de l’année, contre 36 % pour leurs aînés. Même constatation côté espoirs d’augmentation salariale : 70 % des 18 à 24 ans comptent dessus, alors que seuls 55 % des 56 à 67 ans l’attendent.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#