Technicien(ne) en hygiène du travail - Santé au travail (réf. 340042, 201190, 201200, 201201, 240015, 200020, 200898)

17 février 2024
Catégories Santé, Sécurité, Invalidité,
Lac-Etchemin, QC | Lotbiniere, QC | Montmagny, QC | Beauceville, QC | Thetford Mines, QC | Levis, QC • Temps plein
Établissement :
CISSS de Chaudière-Appalaches
Titre d'emploi :
Technicien(ne) en hygiène du travail - Santé au travail (réf. 340042, 201190, 201200, 201201, 240015, 200020, 200898)
Direction :
Clientèle :
Territoire de l'emploi :
Opportunités d'emploi dans les différents territoires de Chaudière-Appalaches (Ville de Lévis, Thetford, Beauce, Montmagny-L'Islet, Etchemins, Bellechasse et/ou Lotbinière)
Statut de l’emploi :
Permanent - temps complet (poste temps plein)
Motif du besoin :
Poste permanent
Quart de travail :
Jour
Type de poste :
Personnel syndiqué
Catégorie d'emploi :
Professionnels et techniciens de la santé
Échelle salariale :
24,78$ à 35,67$ de l'heure selon l'expérience
Début affichage externe :
2024-02-17
Fin affichage externe :
2024-06-30
Nombre d'emplois disponibles :
7
Description du poste :
Présentation de l'organisation
Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches c’est un environnement stimulant, innovant et dynamique comptant plus de 13 000 employés, 800 médecins ainsi que des milliers de bénévoles, de chercheurs et d’étudiants qui travaillent en collaboration pour le bien-être de la population. Notre établissement vous offre l’occasion de poursuivre ou de débuter votre carrière au sein de sa grande famille! Visionnez notre vidéo de présentation

Nous sommes certifiés Entreprise en santé – Élite + et nous en sommes très fiers. Cette reconnaissance nous distingue par notre engagement envers la santé, la sécurité et le mieux-être de tous les employés de notre organisation. Pour en savoir plus : Entreprise en santé - Élite +


Sommaire de l'emploi
Sous l’autorité des chefs de programme des services en santé au travail de la direction de santé publique de Chaudière-Appalaches, le technicien en hygiène du travail planifie, organise et réalise les activités en hygiène du travail requises aux études de poste de travail et de leur environnement. Il participe à la planification, l’élaboration et l’actualisation des programmes, projets et activités reliés à la santé au travail dans le but de prévenir les maladies professionnelles selon les priorités établies. Il collabore étroitement avec les autres membres de l’équipe dans un contexte multidisciplinaire et les soutient dans la mise en place des mesures de prévention. Il participe à l’identification des facteurs de risque des milieux de travail et en fait l’évaluation au besoin tout en offrant un soutien dans la mise en place des mesures de prévention. Il intervient dans les entreprises où la clientèle est assujettie à l’entente de gestion et d’imputabilité en santé au travail selon les modalités décrites au cahier des charges.
Le technicien en hygiène du travail planifie, organise et réalise les activités en hygiène du travail requises aux études de poste de travail et de leur environnement. Il collige ses résultats, constats et recommandations par écrit selon les modalités applicables et les communique à l’équipe multidisciplinaire, et, selon le cas, aux employeurs, aux comités de santé sécurité, aux représentants de la commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et aux travailleurs en utilisant divers moyens de communication tels que présentation de séances d’information, participation ou animation de rencontres tout en respectant les règles de confidentialité et d’accès à l’information. Il informe, soutient et participe à la promotion et à la prévention des risques à la santé auprès des représentants du milieu de travail, en favorisant la prise en charge au niveau de la réduction et du contrôle du risque.

Description détaillée
Le technicien en hygiène du travail, soutenu par l’hygiéniste, fournit à l'équipe multidisciplinaire l'expertise nécessaire en hygiène du travail.
Il évalue qualitativement ou quantitativement les risques à la santé identifiés dans le milieu de travail.
Il détermine, organise, réalise et fait le suivi des activités qui lui sont attitrées dans le cadre d'un programme de santé, d'un plan d'action, de projets spéciaux, d'une demande de services ou tout autre projet pour l’ensemble des établissements assignés sur le territoire.
Il informe, soutient et participe à la promotion et à la prévention des risques à la santé auprès des représentants du
milieu de travail, en favorisant la prise en charge au niveau de la réduction et du contrôle du risque.
Il caractérise, au besoin, certains risques à la santé présents dans le cadre du programme Pour une maternité sans
danger en vue de soutenir la prise de décision pour l'élaboration des recommandations.

1. ACTIVITÉS ENVIRONNEMENTALES

1.1. CONNAISSANCE DES MILIEUX DE TRAVAIL
1.1.1. Se documente sur l’entreprise à l’aide des outils disponibles.
1.1.2. Visite les établissements en ayant précisé au préalable le but des interventions auprès des personnes concernées soit les représentants des travailleurs et de l’employeur OU du comité de santé et de sécurité (CSS).
1.1.3. Participe à l’analyse des procédés industriels utilisés dans l’entreprise afin d'identifier les facteurs
de risque pour la santé des travailleurs.

1.2. ÉVALUATION
1.3.1 Réalise les activités dans les établissements qui lui sont assignés afin d’atteindre les objectifs de la planification annuelle.
1.2.2 Élabore une stratégie d'échantillonnage des contaminants selon les pratiques usuelles de l’hygiène du travail en se basant, entre autres, sur le Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail publié par l’institut de recherche Robert Sauvé en santé et en sécurité du travail (Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST)) et avec le support de l’hygiéniste au besoin.
1.2.3 Effectue l’étalonnage et l’entretien préventif des appareils de mesure nécessaires à ses évaluations et utilise leurs logiciels informatiques.
1.2.4 Évalue les facteurs de risque auxquels sont exposés les travailleurs selon les pratiques en hygiène selon les standards de qualité mis de l’avant par l’organisation et les tables d’hygiène régionale et provinciale.
1.2.5 Il rédige des rapports d'évaluation environnementale. Ces rapports devront satisfaire à des exigences minimales.
1.2.6 Il soutient les établissements sur les questions relatives à l'hygiène du travail, et réfère au besoin à d'autres ressources spécialisées.
1.2.7 Il informe son équipe multidisciplinaire de toutes situations dangereuses en vue d’un signalement par le médecin aux partenaires concernés (ex. : représentants employeur et travailleurs, CSS, CNESST, Directeur de la santé publique).
1.2.8 Collige les données inhérentes à ses interventions dans les systèmes de saisie régionaux et provinciaux.

1.3. SURVEILLANCE
1.3.1 Visite l'établissement selon ce qui a été convenu régionalement ou en équipe multidisciplinaire et identifie tout changement susceptible d’influencer les niveaux d'exposition des travailleurs et le risque d'atteinte à leur santé.
1.3.2 Compare les conditions actuelles à celles qui prévalaient antérieurement.
1.3.3 Réévalue au besoin les facteurs de risque.
1.3.4 Rédige des rapports d'étude, d'intervention et des avis techniques afin d'informer et soutenir les milieux de travail et favoriser leur propre prise en charge quant aux mesures de prévention appropriées visant à réduire ou éliminer les facteurs de risque pouvant altérer la santé.

2. ÉLABORATION DU PROGRAMME DE SANTÉ
2.1. Collabore au sein de l’équipe multidisciplinaire à l’identification des priorités et des interventions qui seront proposées au comité de santé sécurité (CSS) ou aux représentants des travailleurs et de l’employeur et qui seront intégrées au programme de santé.
2.2. Participe à la rédaction du programme de santé au travail et prévoit les échéanciers qui le concerne.
2.3. Participe à la présentation du programme et discute des modalités d'application de celui-ci avec le comité de santé sécurité (CSS) ou les représentants des travailleurs et de l'employeur.

3. FORMATION ET INFORMATION
3.1. Il participe à la planification, la préparation et la présentation des séances d'information sur les risques à la santé identifiés dans l’établissement, sur les moyens de prévention individuels et collectifs appropriés et sur les méthodes de travail à adopter.
3.2. Participe à l'orientation et la formation de nouveaux intervenants en santé au travail.
3.3. Partage de connaissances d’information entre collègues.

4. ÉTUDE DE POSTE DANS LE CADRE DU PROGRAMME POUR UNE MATERNITÉ SANS DANGER
4.1. Collabore à l’évaluation du poste et des tâches de la travailleuse enceinte ou qui allaite.
4.2. Participe à l’identification des facteurs de risque présents et pouvant influencer l'issue de la grossesse ou de l'allaitement et les évalue au besoin.
4.3. Achemine les informations recueillies à l’équipe responsable du traitement de la demande (SISAT, P2).

5. AUTRES TÂCHES
5.1. Dans le cadre des demandes de service (DDS), aux enquêtes des maladies à déclaration obligatoire (MADO) et des maladies pulmonaires professionnelles (MPP), il participe à l’identification des contaminants visés par la demande et les évalue au besoin.
5.2. Collige au dossier de l'entreprise et dans le système informatique toutes les données pertinentes.
5.3. Participe aux rencontres organisées par différentes instances locales, régionales ou provinciales (table professionnelle d’hygiène, réunion d’équipe, CNESST, IRSST et ASP).
5.4. Coopère aux activités de planification annuelle et de bilan. De plus, il inscrit ses interventions et activités dans le système d’information.

5 postes permanents disponibles:
Santé au travail Lévis (4)
Santé au travail St-Georges (2)
Santé au travail Thetford (1)
Exigences :
Exigences de formation
Détenir un détenir un diplôme d'études collégiales (DEC) en techniques de l'environnement, hygiène et sécurité au travail d'une école reconnue par le ministère compétent.

Exigences d’expérience
- Avoir réalisé un stage en santé au travail ou l’équivalent serait un atout.
- Avoir de l’expérience de travail en tant que technicien en hygiène du travail serait un atout.

Profil de compétences
- Connaitre les lois et règlements en lien avec la santé et la sécurité au travail.
- Avoir une capacité d'analyse et de synthèse.
- Rigueur scientifique.
- Avoir une aisance en communication verbale et écrite
- Démontrer un sens des responsabilités et de l'initiative.
- Être autonome, persévérant et débrouillard.
- Présenter un bon sens de l’organisation.
- Avoir un bon sens de l'observation
- Avoir la capacité à travailler au sein d'une équipe multidisciplinaire
- Être à l’aise en informatique.

Conditions d’exercice du travail :
- Posséder une automobile et un permis de conduire valide puisque ce travail implique de fréquents déplacements pour desservir la clientèle.
- Travailler dans un environnement avec présence de contaminants où le port de protection individuelle peut être requis.
- Aménager occasionnellement son horaire de travail en fonction des besoins de la clientèle et du service.

Les diplômes exigés pour l'emploi, obtenus hors Québec, doivent être accompagnés d'une évaluation comparative des études effectuées hors Québec (ÉCEEHQ) émise par le ministère de l'Immigration, de la Francisation et Intégration du Québec.

Avantages
- 4 semaines de vacances après une année de service;
- 13 jours de congés fériés;
- 9,6 jours de congé maladie;
- Une programme de développement des compétences et de carrière (formation);
- Un des meilleurs régimes de retraite pour les employés sur le marché (RREGOP);
- Un programme d’aide aux employés (PAE) gratuit pour résoudre les préoccupations du travail, de santé ou de la vie;
- Un programme d'assurance collective modulable selon vos besoins;
- Rabais corporatifs (centre d'entraînement et activité physique).
Remarques :
Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature, mais ne communiquerons qu’avec celles retenues pour une entrevue.

*Accès à l'Égalité en emploi: Notre établissement applique un programme d'accès à l'égalité en emploi pour les personnes des groupes visés soit les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et ethniques ainsi que les personnes handicapées, pour qui, des mesures d'adaptation peuvent être offertes en fonction de leurs besoins. Nous invitons ces personnes à présenter leur candidature.

Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans aucune intention discriminatoire.

*Prendre note que nous éprouvons des problématiques avec certaines adresses courriels «icloud». Nous vous recommandons donc fortement de postuler en utilisant tout autre adresse courriel si vous constatez une problématique. Nous vous recommandons également d’éviter d’utiliser une tablette ou un mobile pour postuler, l’ordinateur demeure le moyen le plus optimal.
Postuler maintenant !

Offres similaires

Recherche en cours...
Aucun résultat similaires
Une erreur est survenue, réessayer plus tard.

Réseau d'emplois Jobs.ca