Sexe, travail et augmentation

Une étude britannique, publiée dans le très sérieux Institue for the Study of Labor, révèle que les personnes avec une activité sexuelle régulière (1) avaient des salaires plus importants que celles n'ayant pas de rapports intimes.
 
 
Santé psychologique égale santé financière: qui se sent bien performe bien.
 
L'étude constate que la satisfaction des besoins, et notamment celui d'être aimé ou d'aimer – sexuellement ou non – était une condition nécessaire pour atteindre un bon équilibre personnel. À l'inverse, les personnes ne trouvant pas cet équilibre, pourraient souffrir de la solitude, d'anxiété, de depression, cela affectant leur travail.
 
De-là à conclure au cercle vertueux, plus de sexe, plus d'argent… plus d'argent, plus de sorties, plus de rencontres, plus de charme, et donc, éventuellement, plus de sexe…. il n'y a qu'un pas! 
 
 
(1) Selon l'étude, inutile de viser une augmentation de salaires à moins de quatre rapports par semaine
Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#