Gérer son horaire en télétravail : mode d’emploi

En mars 2020, le monde du travail a été chamboulé comme jamais alors que la pandémie a forcé des milliers d’employés et d’employées à quitter leur bureau et à s’installer à la maison en télétravail. Si beaucoup ont dit être beaucoup plus efficaces à la maison, un défi de taille s’est tout de même imposé : il a fallu (ré)apprendre à gérer son horaire.

Une étude publiée par Statistique Canada en avril 2021 démontrait que la grande majorité des personnes pour qui le télétravail constitue une nouveauté étaient au moins aussi productives à la maison que sur leur lieu de travail habituel. Toutefois, 35 % des répondants et répondantes (la moitié dans le cas des gestionnaires) ont admis avoir dû travailler plus d’heures par jour.

En mode solutions

Myriam Gervais est gestionnaire des ressources humaines chez NJM Packaging, une filiale de l’Américaine ProMach, une entreprise située à Montréal qui se spécialise dans la production de machines d’emballage et d’étiquetage pour l’industrie pharmaceutique. Lorsque la pandémie a frappé, en mars 2020, le télétravail n’était permis qu’occasionnellement dans cette société où on trouve des ingénieurs, des gestionnaires de projets et des spécialistes d’application, qui font du travail de bureau, ainsi que des postes en usine. « C’était un gros travail de coordination et de communication », se souvient-elle.

La gestionnaire des ressources humaines a rapidement formé tous les responsables d’équipes afin qu’ils et elles puissent appliquer les meilleures pratiques de télétravail. La solution adoptée? Gérer par projets plutôt que par nombre d’heures passées devant l’ordinateur. « On a ce qu’on appelle des heures “core”, où pas mal tout le monde est en ligne afin d’être disponible pour ses collègues », décrit Myriam Gervais.

Autrement, continue-t-elle, les employés peuvent commencer et terminer leur journée quand bon leur semble et s’absenter au besoin, pourvu que les projets soient livrés à temps.

Savoir se déconnecter

D’autres solutions sont possibles pour arriver à mieux gérer son horaire de travail à domicile. Par exemple, la plupart des plateformes de travail en équipe en ligne, Slack et Teams notamment, offrent des modes « déconnexion ». On peut ainsi prédéfinir des heures où la mention « absent » s’affiche. Dans ce cas, on ne reçoit pas de notifications, et nos collègues voient qu’on n’est pas devant notre ordinateur.

Il est aussi primordial de prendre des pauses, de sortir marcher le midi et de se donner le droit de dîner loin de notre écran. Chez NJM Packaging, Myriam Gervais explique que ses gestionnaires ont instauré un appel « pause café » hebdomadaire avec leurs employés. « Ils jasent de leur week-end, de leurs projets, de tout et de rien, comme s’ils étaient au bureau, affirme la responsable des ressources humaines. C’est important pour maintenir une bonne communication. »

Utiliser des applications de gestion de tâches peut aussi être une bonne façon de gérer son horaire et ses projets. Ces outils permettent de voir ce qui a été fait dans la journée et ce qui est à faire le restant de la semaine.

Enfin, il est essentiel d’avoir une pièce consacrée au travail. En fin de journée, on ferme la porte, comme si on quittait son bureau.

 

Par Virginie Landry  – 37eme Avenue

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#