Bilan Embauches et congédiements – Mars 2017

Voici un bilan des entreprises qui ont annoncé des embauches et des mises à pied au cours du mois de mars 2017.

Embauches

Capture-JPG2.JPG1. Le fabricant de pièces de métal Fabspec annonce la création d’une vingtaine de nouveaux emplois de soudeurs et de techniciens spécialisés, dans la foulée de la mise en service d’une chaîne de montage à la fine pointe de la technologie dans l’une de ses trois usines de Sorel-Tracy.

2. La minière Champion Iron Limited prépare la reprise de l’extraction du fer à la mine Bloom, près de Fermont. Un projet pour lequel elle prévoit embaucher 400 travailleurs d’ici l’automne prochain.

Capture.JPG3. Toujours dans le secteur minier, Forage Orbit Garant cherche à pourvoir une soixantaine de postes de foreurs à Val-d’Or.

4. À Sayabec, en Gaspésie, le groupe RPF Électrique compte recruter une trentaine de personnes au cours des prochains mois, autant dans l’administration que pour la maintenance d’éoliennes et différents chantiers.

5. La construction d’une nouvelle halte routière le long de l’autoroute 20, à la hauteur de Saint-Louis-de-Blandford, dans les Bois-Francs, aboutira à la création de 60 emplois, selon le promoteur.

 

Congédiements

1. Les 50 derniers employés du groupe Trinor, à Sept-Îles, ont quitté pour de bon les installations du groupe spécialisé dans la fabrication et l’entretien d’équipement lourd, qui a déclaré faillite au début du mois. 

2. Nouveau coup dur pour le secteur de l’énergie : l’entreprise de pipelines albertaine Enbridge a annoncé la suppression de 1000 postes, à la suite de son acquisition de l’américaine Spectra Energy. Le nombre exact d’emplois qui seront supprimés au Canada n’a pas encore été dévoilé.

Capture-JPG3-1.JPG

3. La saignée se poursuit dans le milieu des médias : TC Media élimine 20 postes à son Centre d'excellence en édition multiplateforme, dans l’est de Montréal. 

4. Entre 75 et 80 personnes perdront leur emploi en raison de la fermeture de la succursale du restaurant St-Hubert de la rue Saint-Denis, à Montréal. L’établissement n’était plus rentable, selon le nouveau propriétaire de la chaîne, les Entreprises Cara.

5. Cinquante-six emplois sont menacés à Alma en raison de la fermeture annoncée de la succursale locale du magasin Sears. D’autres annonces de la même eau sont à prévoir, puisque la chaîne a annoncé en début d’année son intention de fermer près de 10 % de ses magasins

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#