Le public et le privé, pas si différents ?

Et si les secteurs public et privé se ressemblaient plus qu’on ne veut bien le croire ? La fonction publique est-elle vraiment inapte au changement ? Les entreprises privées se remettent-elles en question aussi facilement qu’on le dit ? C’est à ces questions et à bien d’autres que l’ouvrage "Salariés du public, salariés du privé, face aux changements" cherche à répondre.

Pourquoi et comment les organisations publiques ou privées changent-elles ? Quel est le rôle des technologies informatiques : déclencheur ou solution ? Comment ces changements sont-ils vécus par les salariés ? Que faire pour les accompagner, pour répondre à leurs interrogations et inquiétudes ? Comment continuer à recruter tout en adoptant de nouveaux modes de fonctionnement ? A quoi servent les logiciels de gestion du recrutement et leurs "meilleures pratiques" ? Quels sont les enjeux de la formation et de l’évolution des compétences en fonction de l’âge des personnes concernées ?

Le changement à la loupe

Si vous êtes un employeur, vous vous êtes forcément déjà posé certaines de ces questions et vous savez que les experts aussi bien que l’opinion publique opposent souvent l’un à l’autre les secteurs public et privé, et ce dans de nombreux domaines. Le livre "Salariés du public, salariés du privé, face aux changements", chez L’Harmattan, se penche plus particulièrement sur leurs capacités à s’adapter, que ce soit aux évolutions technologiques, aux besoins du marché, aux nouvelles manières de travailler, ou encore aux exigences de leurs collaborateurs en matière de montée en compétences et de trajectoires de carrière. Et en tire une conclusion qui surprendra les lecteurs : le public n’est pas réfractaire au changement, le privé n’est pas automatiquement porteur d’idées révolutionnaires, et ces deux secteurs ne sont pas si différents. Dans l’un comme dans l’autre, les changements ne se font pas sans coût ni tension.

La standardisation, pour le meilleur et pour le pire ?

L’une des tendances observées ces dernières années dans les deux secteurs est la standardisation : processus, outils, méthodes de travail… Le but étant de gagner en efficacité et de pouvoir appliquer des modèles pour trouver des solutions, notamment dans le recrutement avec la montée en puissance des logiciels de gestion du recrutement. Mais malgré tous ses avantages, cette tendance ne prive-t-elle pas les organisations de quelque chose ? Là encore, le livre réalisé sous la direction de Nathalie Greenan, Sylvie Hamon-Cholet et Pascal Ughetto tente de répondre et de donner des conseils pour une mise en place sans accrocs.

Cas pratiques à l’appui

L’ouvrage s’appuie sur des enquêtes menées auprès d’employeurs privés et publics, sur des études de terrain, sur une solide bibliographie et sur des statistiques pour une approche socio-économique. Mais pas seulement : des cas pratiques sont aussi étudiés, par exemple celui de cette entreprise ayant mis en place le lean management pour gagner en productivité, qui illustre les meilleures façons d’adapter et sélectionner la main-d’œuvre dans un tel cas. De quoi découvrir ce qu’il faut faire et ne pas faire pour aider ses salariés, et donc son entreprise, à s’adapter.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#