Quels sont les obstacles au recrutement en TI?

Malgré le fait que le secteur des TI soit en pleine expansion et que la demande en main-d’œuvre soit élevée, les chercheurs d’emploi font face à de nombreuses difficultés tout au long du processus. Aperçu des obstacles au recrutement en TI. 

D’après un sondage réalisé par la firme Robert Half Technology, les processus de recrutement en TI sont trop frustrants pour les candidats : 64 % des personnes interrogées estiment que l’attente est trop longue entre l’entrevue et la réponse finale, alors que 71 % se disent prêtes à patienter au maximum deux semaines avant de passer à autre chose. Les directeurs informatiques (29 %) admettent d’ailleurs que la procédure est trop longue à leur goût.

Les entreprises aussi rencontrent des obstacles au recrutement en TI

Dans le marché actuel des technologies de l’information, l’offre est forte et les entreprises font face à une pénurie de main-d’œuvre. Ce sondage révèle ainsi que pour 30 % des directeurs informatiques canadiens, l’obstacle principal qui empêche de trouver de bons candidats est de ne pas pouvoir offrir le salaire demandé, le manque de qualifications (26 %) et le fait de ne pas être vu comme un employeur de choix (22 %).

« Plus le processus d’embauche est interminable ou compliqué, plus les chercheurs d’emploi seront susceptibles de perdre patience envers l’entreprise et de perdre tout intérêt pour le poste, explique dans un communiqué de presse Deborah Bottineau, gestionnaire régionale principale de Robert Half Technology. Élaborer une stratégie de recrutement ferme qui comprend un régime de rémunération concurrentiel et bien équilibré gardera les candidats talentueux motivés et les empêchera d’aller chercher ailleurs. »


Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#