Le Canada gagne 58 900 emplois en mai

Le marché de lemploi a connu un gain important demplois le mois dernier. Après des mois plus timides, le Canada semble mieux se porter, notamment grâce au secteur de la fabrication. Voici quelques chiffres à retenir de la dernière enquête sur la population active de Statistique Canada.

+ 58 900 emplois au Canada : cette hausse correspond à la création de 30 900 emplois à temps plein et 27 900 emplois à temps partiel au mois de mai. La croissance du marché va au-delà des prévisions des économistes, qui avaient estimé la création de 10 000 emplois sur cette même période. Depuis le début de l’année, la moyenne s’établit donc à 20 500 nouveaux emplois par mois. 

 

6,8% de chômage : le taux reste inchangé par rapport aux quatre mois précédents. Statistique Canada l’explique par un plus grand nombre de personnes actives sur le marché du travail au cours du mois de mai. Malgré une hausse de 0,6 point de pourcentage, la Saskatchewan demeure la province avec le plus faible taux de chômage (4,9%). Terre-Neuve-et-Labrador reste aussi la province avec le plus fort taux de chômage (13,8%), en hausse de 1,2 point de pourcentage par rapport au mois d’avril.

 

+ 43 900 emplois en Ontario : c’est le nombre d’emplois créés dans cette seule province en mai. Elle enregistre ainsi la plus forte hausse à travers les provinces canadiennes. Parmi ces créations, 15 700 emplois sont issus du secteur manufacturier. Cette forte hausse a permis de réduire le taux de chômage en Ontario de 0,3 point de pourcentage, pour atteindre 6,5%, soit légèrement en-deçà de la moyenne nationale.

 

– 2100 emplois au Québec : avec la perte de 15 800 emplois à temps plein et la création de 13 700 emplois à temps partiel, la province enregistre une perte nette de 2100 emplois. Le taux de chômage y a augmenté de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 7,6%.

 

+ 22 000 emplois dans le secteur de la fabrication : même si elle est encourageante, la tendance à la création d’emplois dans le secteur de la fabrication devra se maintenir pour que des effets se fassent sentir sur l’économie canadienne. Le recours au secteur de la fabrication permet notamment de réduire la dépendance du pays au secteur énergétique et aux fluctuations des prix du pétrole. 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#