« Les nouvelles technologies ont révolutionné nos méthodes »

« Les nouvelles technologies ont révolutionné nos méthodes »,
Johanne Berry, fondatrice de la firme de recrutement
Les Services de placement Télé-Ressources

Johanne Berry a fondé Télé-Ressources en 1985. À l’époque, l’industrie des agences de placement en était à ses balbutiements. Comment a évolué ce marché ces vingt-cinq dernières années ? Quelles sont les tendances majeures qui se dessinent aujourd’hui ? L’ex-présidente et porte parole du conseil exécutif de la division québécoise de l’Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel (ACSESS) nous livre les fruits de sa longue expérience.

Depuis la création de Télé-Ressources, comment l’industrie des agences de placement a-t-elle évolué ?

Entre 1985, date de la naissance de Télé-Ressources et aujourd’hui, le marché a connu de nombreuses évolutions. Au début des années 90, nous devions être environ 300 firmes sur tout le territoire canadien, dont une cinquantaine au Québec. Aujourd’hui, approximativement 800 agences et cabinets coexistent sur l’ensemble du Canada. Avec environ 500 firmes, le Québec fait figure de plus gros employeur. Un marché où se côtoient des multinationales telles que Manpower, Adecco, Kelly ainsi que des entreprises locales telles que Quantum, Thompson Tremblay et Télé-Ressources, sans compter une panoplie de petites firmes.

Du côté de nos pratiques, les années 90 ont été marquées par les débuts de l’impartition ou l'externalisation, un phénomène que peu d’entreprises utilisaient. L’arrivée du télécopieur puis celle du courriel ont également bouleversé nos façons de faire. En 2001, 2002, la naissance des divers sites d’emploi a encore une fois changé les méthodes de travail dans l’industrie. Et depuis deux ans nous assistons à l’envol fulgurant du WEB 2.0.

Comment les nouvelles technologies impactent-elles vos pratiques ?

Elles révolutionnent nos méthodes. Prenons l’exemple de la mise en place des tests d’évaluation en ligne; elle a permis de réduire de moitié le temps passé par les candidats dans nos bureaux. Internet est à la base de tout aujourd’hui. Il s’est substitué aux envois postaux et au téléphone. Même les candidats sont en ligne, notamment la jeune génération sur les réseaux sociaux.

Mais avec ces outils, la gestion du temps est capitale. Il faut savoir utiliser ses entrées de façon efficace, mettre son énergie à la bonne place. Et nous sommes encore loin d’être des spécialistes. Les firmes de recrutement ainsi que les entreprises ont un énorme travail de benchmark à accomplir. Si je prends l’exemple de Télé-Ressources, il a fallu un an et demi d’études et de recherches pour bien nous positionner sur Facebook, LinkedIn et Twitter. Mais le jeu en vaut la chandelle, car les médias sociaux constituent une formidable opportunité pour les agences de multiplier les contacts et d’entrer en relation avec les candidats plus rapidement.

Les anciennes méthodes de recrutement sont-elles toutes vouées à disparaître ?

Nos outils, notre organisation de travail évoluent mais notre cœur de métier restera toujours le même. L’humain est au centre de nos missions. Notre première raison d’être est le capital humain et notre secteur d’activité est le seul où nous devons satisfaire en tout temps ces trois clients cibles: le candidat à la recherche d’un emploi, notre employé qui travaille sur différentes assignations et l’entreprise en quête de talents. Notre rôle sera toujours de recruter le meilleur professionnel pour un poste précis. Cela requiert de bien sentir la personnalité du candidat afin de déterminer si elle correspond au profil de l’entreprise, en plus de bien les qualifier en tout temps. Même avec les technologies incluant la vidéo, pour bien saisir un individu il faut le rencontrer en personne. Selon nous, ce type d’entretien est indispensable dans notre secteur d’activité.

Un autre phénomène a-t-il retenu votre attention ?

La question des générations est une nouvelle tendance majeure. Auparavant, les 50 ans et plus ne faisaient pas l’objet d’une attention particulière. Mais aujourd’hui leur employabilité est un axe de plus en plus important en matière de recrutement.

Même si ces derniers ne maîtrisent pas forcément toutes les compétences technologiques de la jeune génération, leur expérience peut être une valeur ajoutée pour les entreprises, notamment par le biais du mentorat ou de remplacement sur tout type de postes. Télé-Ressources offre à ses clientèles, par le biais de sa division Rétro-Action 50+MD, d’aider les chercheurs d’emplois des secteurs des TI, de la finance et de l’ingénierie à décrocher un poste ou un mandat. Il va de soi qu’il y a beaucoup de démarchage à effectuer afin d’introduire cette nouvelle façon de travailler en mettant à profit le savoir-faire de ces professionnels de 50 ans et plus.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#