Deux tiers des Canadiens estiment que leur travail a changé leur vie

 

Le lien qui existe entre les employés canadiens et leur travail est souvent chargé d’émotions, le plus souvent en bien. Il ne garantit pourtant pas la fidélité des employés puisque près de 40% d’entre eux seraient prêts à quitter leur employeur actuel pour occuper l’emploi qui changerait leur vie.

 

Dans un sondage mené par Monster Canada, 67% des employés canadiens estiment que leur nouvelle job a changé leur vie. Ils sont aussi 61% à dire la même chose pour un emploi occupé dans le passé. Parmi les raisons évoquées, ils ne citent pas forcément l’amélioration de leur salaire en premier. Ils évoquent plutôt le développement de nouvelles compétences (86%) et l’augmentation de l’estime de soi (80%). Viennent ensuite l’amélioration financière (70%) et une meilleure conciliation travail-famille (65%).

La charge émotionnelle liée au travail est donc indéniable même si 37% des répondants estiment que leur emploi ne leur sert qu’à joindre les deux bouts et qu’ils trouvent leur épanouissement ailleurs.

 

Des employés investis

Les employés canadiens ont donc plutôt tendance à s’investir dans leur travail pour obtenir davantage de reconnaissance de la part de leur employeur. Un facteur que les entreprises ne devraient pas négliger si l’on en croit Monster Canada. Car de nombreux critères pourraient amener des employés insatisfaits à quitter leur employeur pour un poste qui changerait leur vie. 48% seraient prêts à faire le saut pour un meilleur salaire, 20% pour davantage de flexibilité et une meilleure conciliation travail-famille et 19% pour leur épanouissement personnel.

Les employeurs ont donc tout à gagner en cernant mieux les attentes et les aspirations de leurs employés.

 

Par Aurélie Le Caignec
 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#