Le manque d’innovation affecte la compétitivité du Canada

 

L'index 2012-2013 de la compétitivité mondiale récemment publié par le World Economic Forum (WEF) est sans appel. Le manque d'innovation du Canada affaiblit sa compétitivité et sa prospérité. Explications.

9e en 2009, 10e en 2010, puis 12e en 2011, le Canada a, cette année encore, perdu des places pour se retrouver 14e de l'index de compétitivité mondiale. Ce dernier comprend trois sous-index. C'est dans le domaine de l'innovation et de la sophistication que le pays obtient le moins bon résultat en passant du 15e à 21e rang par rapport à l'année dernière. Aucun autre pays n'a connu une telle chute d'après le Conference Board du Canada. Concernant les exigences de base (institutions, infrastructures et environnement macro-économique,…), le pays est classé 14e, c'est à dire une place de moins qu'en 2011. Et au registre de l'éducation, de la formation, de l'efficacité du marché du travail et du développement technologique, il est situé au 6e rang.

 

Exploiter ses ressources 

ScreenHunter_06-Oct-16-11-35-3.jpg

Selon Who Dimmed the Lights? Canada's Declining Global Competitiveness Ranking, rapport publié par le Conference Board, le Canada doit exploiter et optimiser ses ressources naturelles et ses travailleurs qualifiés. 

La chute du Canada dans le classement témoigne du malaise que le pays connaît en termes de compétitivité, d'après Douglas Watt, directeur de l'efficacité organisationnelle et de la formation au Conference Board. Ce déclin suscite des inquiétudes par rapport aux capacités du pays à tirer profit de ses bases socio-économiques relativement fortes. Les pays concurrents accroissant leur compétitivité, le Canada doit s'améliorer pour pouvoir suivre le rythme et ne pas mettre en péril sa prospérité, selon l'expert. Aussi préconise-t-il de produire plus de biens et services à valeur ajoutée, de rechercher des opportunités d'affaires et de pénétrer de nouveaux marchés aussi bien intérieurs qu'internationaux.

Les trois pays les mieux classés de l'index du World Economic Forum sont la Suisse, Singapour et la Finlande. Chacun d'entre eux est performant dans chacun des trois sous-domaines de compétitivité.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#