Réembauche chez un ancien employeur : les professionnels plutôt réticents

Les employés boomerang intéressent toujours plus les entreprises. Leur retour présente en effet de nombreux avantages pour leur performance. Toutefois, les anciens salariés ne manifestent que très peu de motivation à revenir vers un ancien employeur. C'est ce que révèle une enquête menée auprès de 300 gestionnaires RH et 400 employés de bureau à travers le Canada, par Accountemps, société de Robert Half, spécialisée dans le recrutement en comptabilité et finance.

87% des employeurs seraient enclins à accueillir de nouveau un ancien salarié au sein de l'entreprise. En revanche, 70% des professionnels n'envisagent pas la probabilité de présenter leur candidature dans une organisation pour laquelle ils ont déjà travaillé. Les raisons de cette réticence sont liées au désamour qu'ils éprouvent pour leur environnement professionnel antérieur. En effet, 21% d'entre eux ont indiqué ne pas avoir aimé les fonctions de leur poste, 20% ne pas avoir apprécié la culture professionnelle et 15% ne pas avoir aimé la direction. Enfin, 15% ont évoqué une relation coupée depuis leur départ, dont 8% de leur propre initiative et 7% de celle de leur ancienne entreprise.

Réembaucher un ancien salarié présente pourtant de nombreux avantages. Outre un recrutement moins onéreux, il permet de remettre dans l'entreprise une personne qui connaît déjà la culture professionnelle, les attentes et les exigences de formation de l'organisation, mais aussi dotée de compétences supplémentaires et d'une plus grande expérience. Afin de bénéficier de ce possible enrichissement futur, l'entrevue de fin d'emploi a tout intérêt à se dérouler de manière productive et courtoise.

Laisser la porte ouverte aux anciens employés

À l'occasion de la publication des résultats de cette enquête, la société de recrutement Accountemps donne cinq conseils aux entreprises pour laisser la porte ouverte aux anciens employés mais aussi pour travailleur leur image employeur :

1. Une entrevue de fin d'emploi sera l'occasion de recevoir commentaires et impressions, qui permettront par la suite d'améliorer le climat de travail.

2. Pour se séparer avec professionnalisme, les employés doivent être considérés comme des membres de l'équipe à part entière jusqu'à leur départ et ce même s'ils ont démissionné.

3. En communiquant clairement sur ses intentions de réembauche possible, l'employeur laisse savoir à l'ancien salarié qu'il sera le bienvenu.

4. Pour donner aux anciens employés le goût de revenir, les organisations peuvent prévoir d'offrir un poste différent afin de leur proposer de nouveaux défis au moment de leur éventuel retour.

5. Enfin, il est conseillé de rester en contact avec les anciens employés ayant eu un bon rendement afin de rester informé de leur situation professionnelle qui pourrait changer.

 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#