40% des travailleurs canadiens pensent souvent à changer d’emploi

Pour nombre de travailleurs canadiens, l'année 2015 rimerait avec nouvelles perspectives d'emploi. C'est ce que révèle un récent sondage sur la main d'œuvre mondiale réalisé par KGWI pour Kelly Services auprès de 230 000 personnes en Amérique, Europe, Moyen-Orient et Asie-Pacifique, dont 12 000 au Canada.

Avec une reprise économique qui se profile, les travailleurs canadiens sont tentés de changer de job. Selon le sondage, 40% d'entre eux envisagent en effet de chercher un autre emploi au cours de la prochaine année. « Une économie en croissance nourrit l'optimisme et incite beaucoup de gens à chercher de nouvelles occasions d'emploi », d'après Kristin Supancich, vice-présidente chez Les Services Kelly.

L'argent, premier levier de motivation

Dans leurs recherches d'un nouvel emploi, les Canadiens sont 80% à être attirés par le salaire, les avantages sociaux et autres incitatifs financiers. Et deux-tiers des répondants ont indiqué que l'équilibre entre vies professionnelle et personnelle, les possibilités d'avancement et les programmes de formation/de perfectionnement constituent des éléments clés. S'ils trouvaient l'emploi qui leur convient, 66% des sondés se disent prêts à déménager.

Une recherche d'emploi sur les réseaux sociaux

Les travailleurs canadiens sont particulièrement friands des médias sociaux pour leurs recherches d'emploi. Ils sont en effet 76% à les utiliser pour construire leur réseau. Aussi, ils sont 42% à privilégier ces médias pour leurs recherches d'emploi, contre 34% des employés des Amériques, et 36% des travailleurs à travers le monde.

Des processus d'embauche à mettre au point

Lors de leur dernière candidature en date, les Canadiens qui se sont dit insatisfaits du processus d'embauche ont été 64% à dénoncer un manque de communications claires de la part du recruteur. Et seulement 53% des sondés ont indiqué que leur employeur actuel avait eu une procédure pour les accueillir et les intégrer au sein de l'entreprise lors de leur embauche.

Selon la compagnie de placement, les employeurs qui souhaitent retenir leurs employés et attirer de nouveaux talents ont tout intérêt à évaluer leur positionnement en matière de recrutement par rapport à la concurrence.

 

 

Florence Risueño Faure
 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#